fbpx

La gestion des risques liés aux tiers : les 5 choses à se demander avant de recruter un entrepreneur

1) Quel genre de formation sur la santé et la sécurité est dispensée à leurs employés ?

En tant que premier rempart face aux risques, vous devez veiller à ce que vos entrepreneurs aient bien mis en place différents protocoles relatifs à la formation sur la santé et la sécurité. Demandez un exemplaire du programme et de la documentation afin d’être sûr que chaque employé a bien terminé la formation. Reportez-vous aux Pratiques recommandées par l’OHSA concernant les programmes sur la sécurité et la santé (lien disponible en anglais uniquement) pour connaitre les éléments qui doivent être inclus.


2) 2) Quel type de couverture d'assurance et/ou d'indemnisation des travailleurs l'entreprise possède-t-elle ?

Le type d'assurance dont vos entrepreneurs ont besoin varie d'un emploi à l'autre. Identifiez vos besoins vis-à-vis d'un entrepreneur en évaluant le secteur et le lieu de travail au sein duquel il devra opérer. Est-ce qu'une assurance automobile est nécessaire ? Une assurance responsabilité civile des entreprises ? Une assurance complémentaire ?
Demandez toujours un exemplaire du certificat d'assurance de l'entrepreneur et surtout vérifiez qu'il soit valide. Vérifiez également la date d'expiration, assurez-vous que le nom de l'entreprise apparaisse bien sur le certificat d'assurance et veillez à ce que ce dernier couvre la zone géographique où doivent se dérouler les opérations. Une fois que vous avez vérifié toutes ces informations, n'oubliez pas de conserver l’exemplaire du certificat d'assurance.


3) 3) Est-ce que l'entreprise possède une procédure formelle afin de vérifier les qualifications et les certifications de ses employés ?

Des permis de conduire commerciaux pour les entreprises de camionnage aux certificats liés au RPC pour les électriciens, les employeurs se doivent de tenir à jour des registres exacts sur le personnel et prévenir tous les employés concernés dès qu'un certificat requis a expiré. Travailler avec des entrepreneurs qui tiennent ce type de registres à jour permet d’augmenter le niveau de sécurité.


4) Est-ce que l'entreprise possède des certifications auprès de l'ISO ?

L'Organisation internationale de normalisation (l'ISO) émet des documents qui contiennent des spécifications et des directives pouvant être utilisées pour garantir la conformité des produits et des processus. Les organisations participantes peuvent acquérir des certifications ISO en vue de prouver leur diligence en ce qui concerne la santé, la sécurité et l'environnement (SSE). Par exemple, les entrepreneurs qui travaillent dans le secteur des hydrocarbures peuvent obtenir l'ISO 14001 lorsqu’ils souhaitent posséder une certification en gestion environnementale.
Si vous avez le choix, il est préférable de recruter des entrepreneurs certifiés ISO plutôt que ceux qui ne le sont pas.


5) 5) Quelles sont les statistiques concernant la santé et la sécurité de l'entreprise ?

Selon l'OSHA, les entreprises de plus de 10 salariés sont tenues de conserver des registres détaillés (lien disponible en anglais uniquement) au sujet des blessures, des maladies ou des décès qui surviennent sur le lieu de travail. Vos entrepreneurs tiers doivent être en mesure de fournir, sur simple demande, un résumé des incidents, ce qui inclut le nombre de décès survenus chaque année dans l'entreprise, les absences résultant de blessures, les cas nécessitant une aide médicale, la fréquence des blessures et toute autre statistique connexe.

La nature du travail et le risque associé au secteur au sein duquel vous opérez peuvent déterminer les normes SSE auxquelles vous souhaitez voir vos entrepreneurs se conformer. Désirez-vous savoir à quoi ressemble votre profil en fonction des risques causés par les tiers ? Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus.

 
Third Party Risk

Les risques liés aux tiers

| Livre blanc |
en anglais

Téléchargert